• NOUVELLE VIDÉO : LA DIÉTÉTIQUE À PORTÉE DE VIDÉO

    aujourd'hui les PROTÉINES

    que sont les protéines, dans quels aliments les trouve-t-on, quels sont vos besoins et tout plein d'autres informations bien sûr

    BON VISIONNAGE

    À BIEN VITE.... ;-)

    laurence


    votre commentaire
  • LDAPDV - La Diététique à Portée de Vidéo...

    Comme annoncé, voici le petit complément "vidéoesque" pour les GLUCIDES

    à bien vite....

    des questions, des commentaires, n'hésitez pas... c'est cela qui fait avancer ... tout le monde !!

    AU PLAISIR 


    votre commentaire
  • LDAPDV - La Diététique à Portée de vidéo...

    Les vidéos se suivent.... ne perdez pas le rythme ;-)

    Pour cette petite nouvelle, partons ensemble au royaume des GLUCIDES...

    Une seconde va suivre dans la foulée apportant des précisions en terme quantitatif...

    le côté un peu plus pratique je dirai !!

    régalez-vous et au plaisir


    votre commentaire
  • Bonjour,

    nouvelle petite vidéo Fleur de l'Être...

    Je vous emmène en visite dans mon cabinet de consultation à Chambourcy;

    Bienvenue


    votre commentaire
  • Vous consultez sur une tablette ou un smartphone ? 

    Cliquez tout en bas de la page sur "version standard" pour afficher le site dans sa globalité et ainsi accéder à toutes mes pages. 

    Bienvenue et Bonne visite....


    votre commentaire
  • Je suis en train de relooker et de recomposer mon blog et d'en changer l'adresse web...je différencie maintenant mes différentes activités. IL y aura donc plusieurs blog avec chacun sa spécificité.

    Pour tout ce qui concerne la diététique et mon métier la nouvelle adresse est la suivant :

    http://www.dieteticienne.eklablog.com

    Vous y retrouvez les même articles et même pages pour le moment.Il y aura peut être des changement avec le temps... au fil de mon inspiration !

     

    Il y aura également un blog pour tout ce qui concerne, les cartes de Tarots et Oracles que j'aime à collectionner.

    Et un autre pour tout ce qui concerne les pierres et peut être les huiles essentielles... à voire...


    votre commentaire
  • Un petit post pour le lancement de ma chaîne YouTube Fleur de l'Être

    Bon, pour le moment c'est succinct mais ça va venir.

    Des vidéos sur... forcément la diététique et la nutrition. J'ai plein d'idée en tête... reste plus qu'à !!!

    et j'attends vos commentaires et questionssssss....

    Au plaisir et prenez grand soin de vous....

     

     


    votre commentaire
  • BONJOUR à TOUTES et TOUS

    cela fait un petit bout de temps que je n'ai pas écrit sur mon blog... planning bien chargé oblige !!! sincères excuses...

    ÇA Y EST ! le "bébé" est né... Mon cabinet de consultation FLEUR DE L'ÊTRE à CHAMBOURCY.

     

    IL est tout prêt à vous accueillir pour des soins en :

    * DIÉTÉTIQUE NUTRITION

    * FLEURS DE BACH

    * REIKI USUI

    Tous les détails sur les consultations et les soins que je vous propose sont sur mon site www.fleurdeletre.fr

    Je vous propose maintenant des consultations par internet (Skype) pour les personnes qui ne peuvent se déplacer.

    N'hésitez pas à me contacter pour toute information supplémentaire.

    Au plaisir de vous rencontrer... 

    GRATITUDE

    et

    PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS


    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous...

    Potages de saison...

    On me demande de donner mon avis sur les potages de saisons... Au début j'ai cru qu'il s'agissait des potages tout prêts du commerce et là mon opinion n'aurait pas été des plus flatteurs, encore que... je ne les connais pas tous, tous, tous... bref aucune surprise si je vous dis qu'un potage maison est un milliard de fois bien meilleur qu'une version "industrie alimentaire" .... Bah oui désolée !!! ... toute mesure gardée bien évidemment !! ^^ Mais cela ne veut pas dire qu'un potage tout juste sortie de son tetrapack et réchauffé vite fait bien fait, de temps en temps, est une catastrophe en soi !! Comme tout produit du commerce il doit être considéré comme un dépannage réconfortant et occasionnel. Souvenez-vous c'est la quantité qui pose en général un "problème" ...sarcastic

    Maintenant, le vif du sujet : le potage de saison maison , c'est-à-dire, celui que vous cuisinez chez vous avec de bons légumes de saison; en ce moment : les navets, carottes, oignons, poireaux, courgettes, pommes de terre, patates douces, panais et surtout actuellement toute la famille des cucurbitacées : citrouille, buternut, patisson, potimarron et compagnie. Toute ces belles citrouilles que l'on voit surgir sur les étales maraîchères alors qu'approche Halloween... 

    Potages de saison...

    L'intérêt de consommer des légumes de saison est le fait qu'ils vous apportent les nutriments en général dont vous avez besoin à cette période de l'année (vitamines et surtout minéraux). D'autre part le potage présente plusieurs avantages diététiques : 

    (1) - il est très riche en eau et sels minéraux et est ainsi un bon moyen de se réhydrater et de se reminéraliser au terme d'un bonne journée de travail;

    (2) - il est riche en fibres alimentaires, ce qui a tout son intérêt à une époque où les fibres alimentaires sont souvent déficientes dans l'alimentation "classique". Les fibres (si le potage est mouliné et non mixé) jouent un rôle intéressant sur la satiété. Elles atténuent plus rapidement la sensation de faim. De plus le volume que représente la portion de potage vient s'ajouter à ce rôle sasiétogène des fibres. En bref : on est calé plus rapidement et donc on mange moins !! Encore faut-il manger doucement, pour laisser le temps à l'organisme de ressentir cette satiété (lapse de temps d'environ 20 minutes !!) - Je rappelle que les fibres jouent un rôle important dans la régularisation du transit digestif et intestinal. En consommer régulièrement est essentiel mais surtout il faut également y associer l'eau pour qu'elles soient pleinement efficaces. Le potage est tout trouvé pour cela !!!

    (3) - On me demande si les légumes de saison (butternut, citrouille, potiron, etc) ne sont pas trop nourrissants, lié au fait que le potage obtenu est consistant ... Cela n'a rien à voir !! l'huile est liquide et est très calorique ... la consistance ne conditionne pas le taux calorique. Ces légumes sont bien adaptés dans le sens où ils contiennent une part intéressante de glucides complexes ce qui permet après une satiété obtenue rapidement par l'effet volume et fibres de poursuivre cet effet grâce aux glucides complexes. Ajoutez-y une source de lipides (crème fraîche (1 cuillère à café), noisette de beurre, fromage.. de l'ordre de 10-20g) et le potage vous calera plus longtemps encore.. vous passerez une bonne nuit !!  Sinon, 1 heure après vous aurez à nouveau faim (si vous n'avez rien mangé d'autre bien évidemment !!). Sinon, vous pouvez également le manger nature sans ajouter de corps gras et par contre pour la suite de votre repas consommer un aliment apportant des lipides (30 - 40 g de fromage pour le soir, c'est idéal, si cela fait partie de vos goûts alimentaires, sinon il y a d'autres choix bien évidemment... laitages, oeufs (1 ou 2), charcuterie (30-40g)...) - Rappelez-vous, l'aliment n'a rien de mauvais en lui-même c'est la quantité qui est responsable d' "erreur" !

    (4) - je prends l'exemple du potiron (citrouille) : c'est un légume très peu calorique (13 kCal / 100g) il contient quasiment autant de glucides que de fibres alimentaires (mois de 2 aux 100g); les glucides sont quasiment pour moitié des glucides simples et l'autre moitié des glucides complexes; ce sont de très bons points. Les lipides sont inexistants et les protéines également. Comme tous les légumes colorés (orange) il est très riche en béta-carotène, mais également en potassium essentiel pour le rééquilibrage de la balance acide-base de l'oragnisme. Notre alimentation est bien souvent trop acide. ces légumes contre-balancent cet état de fait. Les autres légumes de cette famille offrent les mêmes avantages. 

    Les potages de saison sont donc d'EXCELLENTS plats à privilégier en ces premiers jours d'automne. 

    ATTENTION cependant à une chose : les compléments culinaires, style bouillon de légumes et autres (même Bio no). Quels qu'ils soient et quoi que vous choisissiez, regardez bien 2 choses avant de vous décidez à acheter : (1) la liste des ingrédients et (2) la qualité des lipides (saturés, hydrogénés). Si dans la liste vous trouvez : "huile" ou "graisse" ou "corps gras" "hydrogéné", vous pouvez reposer dans le rayon !! arf . Très souvent ces produits, apportent essentiellement du sel et des aromates et des lipides hydrogénés. Laissez tomber le sel et les lipides hydrogénés, il reste les aromates... vous les avez au naturel en version déshydratée, dans le rayon des condiments. Ils sont bien préférables !! Vous pouvez ensuite choisir votre corps gras d'ajout comme je vous l'ai dit plus haut. Et ce sera bien meilleur au goût et pour votre santé. Pour le sel, dosez-vous même selon votre goût, en veillant à réduire si possible... Vous découvrirez ainsi les vraies saveurs des aliments... le potage aura enfin le goûts des légumes que vous y aurez mis et non celui du sel !! happy

    Voilà pour mon opinion sur les potages de saison... 

    En espérant avoir répondu à la question et surtout vous avoir rassurés et motivés pour vous faire de fabuleux et délicieux potages réconfortants..... A vos cuillères cool

     


    votre commentaire
  • Décider d'aller rencontrer un(e) diététicien(ne) est à la fois, à mon sens, très courageux et synonyme d'une véritable prise de conscience et surtout d'un engagement envers soi même !!! cool

    Un diététicien, n'est pas un médecin, il ne vous donnera aucun "médicament" capable de résoudre le pourquoi du comment vous êtes arrivé là !! no 

    Eh oui, un diététicien n'est pas un médecin mais un "rééducateur de santé" ... Bah, oui ce n'est pas très glamour mais bon, il en est ainsi !! happy  Et cela jusqu'en 2008. Depuis nous sommes, et là on cris "victoire" : "personnel paramédical" ... c'est déjà beaucoup plus chic et je ne sais pas pourquoi "crédible" sans doute  glasses

     

    En conséquence, le diététicien est là, avec toutes ses connaissances et son expérience, pour vous amener à faire le point sur vos habitudes alimentaires... vous culpabiliser et vous HURLER dessus mad que CELA NE VA PAS DU TOUT, DU TOUT... et vous dire qu'il ne vous reste plus qu'à manger des choux, des carottes et de l'eau pour une durée indéfini....ssable.... cry

    Je rigole... bah oui.... mais c'est la caricature de certaines réalités tout de même... bref, petite tranche d'humour pour détendre... Donc :

    1. NON, le diététicien (d.e.) n'est pas un médecin, encore une fois; Ah oui, au fait: (d.e.) signifie : "diplômé(e) d'état"... yes
    2. NON, le diététicien (d.e.) n'a pas de blouse blanche ;
    3. NON, le diététicien (d.e.) n'est pas remboursé par la sécurité sociale (!!);
    4. En théorie, NON, le diététicien (d.e.) ne vous hurlera pas dessus et vous culpabilisera encore moins... (ce serait plutôt à lui de culpabiliser si il fait mal son travail... ouch)
    5. NON, le diététicien (d.e.) ne sortira pas de son antre magique le régime type, tout près, et four-tout... au bout de 10 minutes de consultation !!! désolé !!
    6. NON, le diététicien n'est pas là pour interdire mais pour trouver et proposer des solutions... c'est là tout son art !!!!
    7. OUI le diététicien (d.e.) est soumis au secret pofessionnel, car quand même reconnu professionnel de santé (OUF !! );
    8. OUI, sa priorité est l'écoute de manière à cibler parfaitement la demande du patient;
    9. OUI, le diététicien (d.e.) vous accompagne surtout dans les premiers temps et ensuite au rythme de chacun pour comprendre la manière dont vous vous alimentez (passé et présent), pour cerner les "couacs" et progressivement adopter de meilleures réflexes alimentaires, en tenant bien évidemment compte de votre mode de vie;
    10. OUI, le diététicien (d.e.) est là pour vous informer, pour vous rassurer, et pour ensemble vous permettre de continuer seul... On parle bien d'une rééducation...enfin avant 2008 mais ça le fait toujours je pense !!

    Voilà pour les petites précisions importantes ...wink2

     

    ***

     

    Je vais me permettre de changer de sphère... Quittons la diététique pour un court instant. Une petite phrase a avoir constamment présente à l'esprit : notre corps est un Temple et je rajouterai: Sacré !!! A chacun, d'en prendre soin et de le remercier au moins en le nourrissant de la façon la plus harmonieuse et équilibrée possible. Je ne joue pas ma donneuse de leçon !!! il s'agit juste, par un petit procédé simple, de temps en temps, en se remémorant cela, de peut être modifier, juste un peu au début, notre geste alimentaire... C'est un outil, parmi tant d'autre, mais un outil puissant selon moi ... Pensez-y ... Un simple arrêt sur image, une petite pause consciente et cette petite phrase qui résonne  à la manière d'un mantra : "mon corps est un Temple Sacré... je le respecte, l'honore par une diététique saine"... N'oubliez pas la pensée d'Hypocrate pour qui la diététique est un "art de vivre" !!!  

    Bon... cela ne veut pas dire non plus qu'il faille être un ascète de la diététique tout de même ... heureusement nous restons humain avec tous nos petits travers parfois bien agréables et n'oublions pas que si ils sont là c'est essentiellement pour nous faire réaliser les "bons travers"... yes  Bah oui, le bien sans le mal ne serait pas... et inversement ... sarcastic

    ***

     

    Sinon... la rencontre avec un diététicien va se jouer en plusieurs temps. Le premier temps est une consultation importante et souvent longue. Il s'agit de faire un point très précis sur l'histoire alimentaire et non alimentaire parfois, du consultant. Le diététicien appelle cela une "enquête alimentaire". Cela peut durer 2 heures ! - Il a en charge ensuite de l'analyser et de la décripter pour dresser le profil alimentaire de la personne, profil indispensable à la prescription diététique. Cette prescription est conditionnée par :

    1. le profil alimentaire,
    2. les besoins nutritionnels réels du patient,
    3. et enfin la nature du régime pour lequel le patient est venu (pathologie comme un diabète, une hypercholestérolémie ou un régime amaigrissant ) !!

     

     

     Une consultation est insuffisante pour dispenser toutes les informations nécessaires. Une seconde à une semaine d'intervalle est indispensable. Elle permet :

    1. de donner les résultats de l'enquête alimentaire (un vrai petit dossier),
    2. de faire le point sur ce qui a déjà été mis en place lors de la première consultation,
    3. de cibler les difficultés du consultants durant cette première semaine,
    4. de mettre en oeuvre les premières informations nutritionnelles pour une autonomie progressive...
    5. enfin et surtout de rassurer et si difficulté il y a, de trouver des solutions ensembles, acceptables et réalisables pour le consultant... car les interdictions et privations fonctionnent un temps (en général 15 jours..) et ensuite la frustration prend le dessus et la phase "cracage" opère violemment  !!!! )

     

    Par la suite, des consultations de suivi sont proposées par quinzaine, le temps de conforter et/ou rectifier tout ce qui se met en place. Le consultant est suivi dans son cheminement et sa progression. Il apprend à être davantage responsable de son alimentation et à prendre en fait soin de lui. La plupart du temps, cela est vraiment très bien vécu et pris presque comme un jeu. Le patient adhère facilement et réalise la façon dont le corps réagit très rapidement et notamment au niveau des goûts... Quelques jours (souvent 3) suffisent, car au final il s'agit vraiment de "jouer" avec les aliments. Pour qu'un jour l'alimentation vienne d'un vrai appel du corps et non pas de stimuli externes (émotions débordantes le plus souvent, publicités, prix, mode, etc, etc, etc...)

     

    Voilà pour ce qu'il me semblait important de préciser, en espérant avoir été claire et avoir répondu à l'essentiel de vos questions...

    Pensez à ce merveilleux Temple que vous êtes !

    Merci...

     

     


    votre commentaire
  • Etymologie du mot "Diététique"
    Une étymologie qui en dit long ou tout du moins qui met les idées au clair:
    le mot Diététique vient du grec « DIAITÊTIKÊ » signifiant « hygiène de vie ». Cela lui octroie donc un domaine très large !! sarcastic
    C'est Hippocrate, médecin grec de l'Antiquité (460- 377 avant J.-C.), qui le premier fait de la diététique le fondement de son enseignement. Il en parle comme d'une véritable "médecine par l’hygiène de vie". Elle s’intéresse, selon lui, au delà de l’alimentation à la façon de vivre en générale.
     
    Une bien belle première leçon à retenir !yes

     


    1 commentaire
  • En soit même : AUCUN !!  mad

    Ce qui fait "grossir" ce n'est nullement l'aliment par lui même mais la quantité consommée !!  yes

    Donc arrêtons de chercher à supprimer de notre alimentation tel ou tel aliment sous prétexte d'avoir entendu, d'une source peu fiable sans doute, qu'il faisait grossir !!! il n'y est pour rien lui.... c'est la QUANTITE la fautive !!!!

     

    Conclusion (qui pointe fièrement son bout de nez!) :

    Dans un objectif de perte de poids, je ne supprime aucun aliment !! Ou plutôt : JE MANGE DE TOUT !!! JE RÉÉVALUE juste les QUANTITÉS consommées.  

    Quels aliments font grossir ?

     

    Le diététicien détermine pour vous et avec vous, via une enquête alimentaire approfondie, les quantités propices au régime suivi et dans le respect de l'équilibre nutritionnel. Avec lui au fil des consultations vous apprenez à identifier et évaluer les aliments, les poids et les volumes ... Rassurez-vous c'est un apprentissage, qui au rythme d'en moyenne 3 repas par jours, se fait relativement vite (en général une quinzaine de jours). 

     

    Ne dit-on pas d'un diététicien qu'il est un "rééducateur de santé" !!!! ???  

    Donc rien de compliqué,

    rien d'impossible,

    rien de frustrant,

    juste une "remise à l'heure des pendules" !!! 

    A vos balances ... alimentaires !! smile

     

     

     


    votre commentaire
  • Note perso. :Je parle ici en pure diététicienne qui se doit de transmettre un message raisonnable et dans le repect d'une éthique professionnelle. Je jette ici les notions de base de la diététique et de la nutrition en vue d'une éducation alimentaire. Tout en sachant que les connaissances ne cessent d'évoluer; mais souvent de façon très spécifique. Ces connaissances sont parfois bonnes à être ajoutées mais ne doivent pas venir exclurent systématiquement tout le reste. Prendre du recul. Faire ses propres expériences. Reconsidérer le tout. Et toujours rechercher l'équilibre.

     

    Les croyances et les convenances personnelles peuvent ensuite trouver leurs places en toute connaissance de causes et concourir à un équilibre et une harmonie corporelle et spirituelle.

    Un état de pleine conscience !!

     

    Humblement...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires