• Vitamine A - Le RÉTINOL

    VITAMINE A - LE RÉTINOL

     

    (1) - Quelques caractéristiques

     La vitA existe sous 2 formes : 

    - le RÉTINOL provenant des aliments d'origine ANIMALE,

    - le BÉTA-CATORÈNE provenant des aliments d'origine VÉGÉTALE. Ces derniers sont des pro-vitamines A, c'est à dire qu'ils sont capable de se transformer en vitA une fois ingérés. Ils ont de plus des propriétés anti-oxydantes que n'a pas le rétinol, et de façon générale il est moins fragile.

    La VitA est insoluble dans l'eau, soluble dans les graisses.

    Elle est stable à la chaleur.

    Par contre elle est très sensible à la lumière, à l'oxygène de l'air. 

    La quasi totalité de la VitA absorbée est stockée dans le foie.

    Elle a souvent un rôle protecteur au niveau des lipides circulants dans le sang, au niveau des menbranes cellulaires, au niveau de la peau, de la rétine, du tissu adipeux.... 

     

    (2) - Sources alimentaires

    les valeurs sont données entre parnethèses en microgrammes pour 100g de partie comestible.

    du fait que ce soit une vitamine LIPOSOLUBLE, on la retrouve dans les aliments qui forcément contiennent des lipides.

    Ceux d'origine ANIMALE vont approter de la VitA :

    - foie de canard (12 000)

    - foie de porc (10 000)

    - foie gras de canard entier (5 400)

    - foie moyenne (5 000)

    - foie de morue (5 100)

    - foie de veau (1 500)

    - le lait demi-écrémé (20), lait entier (40);

    - les charcuteries (moyenne) (400)

    - les oeufs (200) exclusivement dans le jaune !

    - Yaourt au lait entier (30);

    - Fromages blanc au lait demi-écrémé (40), fromage blanc au lait entier (80),

    - les petits suisses au lait entier (90),

    - les fromages de vache (220), Emmenthal (230)

    - les fromages de chèvres et brebis (260),

    - fromage de chèvre frais (160), fromage de chèvre sec (480);

    pour les fromages (vache, chèvre, brebis) plus la pâte est sèche (compacte), plus le fromage est affiné (vieux) et plus il est riche en vitA !!

    - le beurre laitier (730);

    - crème fraîche 30% (200);

    - les poissons (50), les crustacés (25)

     

    Maintenant pour le Béta-carotène (sources végétales) :

    - les légumes verts (moyenne 1600);

    - les fruits frais (moyenne 400);

    - les fruits secs (moyenne 700);

    - légumes secs (moyenne 40);

    il est à noter qu'on en trouve tout de même un peu dans les fromages (120 et un peu également dans les laitages entiers).

     

    (3) - A quoi sert-elle dans votre corps ?

    Elle intervient au niveau de l'oeil plus précisément de la rétine et donc de la vision. L'influx nerveux entre la rétine et la zone du cerveau qui crée l'image consomme de la vitA. 

    Toujours au niveau de l'oeil, les caroténoïdes (béta-carotènes) ont un rôle protecteurs (anti-oxydants) vis à vis du cristallin et préviennent ainsi son opacification (cataracte) et la dégénéérescence également de la macula (fréquente chez les personnes âgées). Ici le béta-carotène agit en synergie avec la vitC et la VitE.

    Elle participe àla cicatrisation et au renouvellement des tissu épithliaux. Elle est particulièrement active lors d'affections dermatologiques.

    Elle participe à la régulation des glandes sébacées et sudoripares (transpiration).

    Elle semble avoir un rôle intéressant dans la lutte de certain cancer en re-transformant les cellules cancéreuses en cellules normales... On profite vraimnet ici de ses propriétés anti-oxydantes.

    Attention à forte dos la vitA est toxique car elle est stockée dans le foie. Dans les études liées au cancer, les médecins et chercheurs utilisent un dérivé de la vitA qui n'est pas stockée dans le foie et est rapidement éliminé par le corps. 

    La VitA et le béta-Carotène possèdent des propriétés immuno-stimulantes (la vitA est utilisée notamment dans le traitement de la rougeole).

    Le béta-carotène (comme la vitE et le licopène, un autre caroténoïdes) est un puissant lipoprotecteurs, il protège du rancissement (vieillissement) des lipides (graisse). Il freine la dégénérescence des tissus.

    Enfin, elle est nécessaire au bon développement de l'embryon, de l'enfant et de l'adolescent, et le processus de cicatrisation, du fait de son rôle dans la croissance et la multiplication des cellules. 

      

    (4) - Les personnes à risque de déficit en RÉTINOL

    Les personnes souffrant de pathologies digestives et intestinales.

    Les personnes se soumettant à des régimes restrictifs pauvre en matières grasses.

     

    (5) - les Recommandations nutritionnelles quotidiennes

    je communique les recommandations pour des adultes bien portant, juste pour information, car ce sont des valeurs moyennes qui sont toujours variables selon le contexte et les caractéristiques physiologiques de la personne :

    femme : 600 μg / jour

    homme : 800 μg / jour

     


     

    Retour 

     

     

     

     

     


     

    Retour